Présentation de : Clémence Revest (CNRS, Centre Roland Mousnier, Paris-Sorbonne)

Clémence Revest est chargée de recherches au CNRS, affectée au Centre Roland Mousnier (UMR 8596, Paris-Sorbonne). Agrégée d’histoire et ancienne membre de l’Ecole française de Rome, elle a soutenu en 2012 un doctorat en histoire médiévale de l’université de Paris-Sorbonne et de l’université de Florence. Depuis ses recherches pour le doctorat, centrées sur l’humanisme à la cour pontificale durant le Grand Schisme, elle s’intéresse, d’une part, au triomphe de la rhétorique classicisante au cours du XVème siècle (notamment dans les universités), d’autre part, à l’élaboration de la mémoire de l’humanisme depuis les origines du mouvement.  Elle a présenté et publié plusieurs travaux autour, entre autres, de l’enracinement de l’humanisme à la chancellerie pontificale, de la circulation européenne des mélanges rhétoriques « néo-cicéroniens », de la pratique oratoire à l’université de Padoue, des mythes de fondation de l’humanisme. Elle est également l’une des coordinatrices du programme de recherche « Hommes illustres » qui associe le Centre Roland Mousnier (Axe 3 du Labex EHNE), l’Ecole française de Rome, l’Université de Lyon II et l’Université de Florence (http://homillustres.hypotheses.org).

Parmi ses publications:

(liste des publications : https://www.academia.edu/30716297/LISTE_DES_PUBLICATIONS)

  • « Umanesimo, università e chiesa a Padova nei primi anni del dominio veneziano : l’orazione accademica di Gasparino Barzizza per Pietro Donato (1418) », Quaderni per la storia dell’Università di Padova, 49, 2016 (publ. 2017), p. 3-34.
  • avec F. Delle Donne (dir.), L’essor de la rhétorique humaniste : réseaux, modèles et vecteurs / La nascita della retorica umanistica : reti, modelli e vettori / The Rise of Humanist Rhetoric : Networks, Models and Vectors, dossier spécial des Mélanges de l’École française de Rome – Moyen Âge, 128/1, 2016, URL http://mefrm.revues.org/2870, dont « Les discours de Gasparino Barzizza et la diffusion du style cicéronien dans la première moitié du XVe siècle. Premiers aperçus », Mélanges de l’École française de Rome – Moyen Âge, 128/1, 2016, p. 45-70, URL https://mefrm.revues.org/2996.
  • « Le creuset de l’éloquence. Rites universitaires, rhétorique humaniste et refonte des savoirs (Padoue, premier tiers du XVe siècle) », dans J. Chandelier et A. Robert (dir.), Frontières des savoirs en Italie à l’époque des premières universités (XIIIe-XVe siècle), Rome, École française de Rome, 2015, p. 103-153.
  • « Le « second Mécène » : l’affirmation d’un lieu commun du patronage princier dans l’Italie humaniste », dans E. Crouzet-Pavan et J.-Cl. Maire Vigueur (dir.), L’art au service du Prince, Rome, Viella, 2015, p. 377-396 .
  • « La naissance de l’humanisme comme mouvement au tournant du XVe siècle », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 68/3, juillet-septembre 2013, p. 665-696, URL http://www.cairn.info/mon_panier.php?ID_ARTICLE=ANNA_683_0665.
  • « Naissance du cicéronianisme et émergence de l’humanisme comme culture dominante : réflexions pour une étude de la rhétorique humaniste comme pratique sociale », Mélanges de l’École française de Rome – Moyen Âge, 125/1, 2013, p. 219-257, url http://mefrm.revues.org/1192.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *